Ce qu’il faut connaître pour un road trip en Nouvelle-Zélande

Vous êtes sur le point de partir en road trip en Nouvelle-Zélande ou vous l’envisagez? Alors cet article devrait vous aider! Ici, je parlerai de tout ce qu’il faut connaitre pour passer un super road trip. Où dormir, où se ravitailler? Où prendre une douche? Bref, quelques informations pour les nomades à petits budgets! Je vous invite à lire, si ce n’est pas déjà fait mon précédent article qui vous explique “comment préparer son road trip en NZ”.

Voiture/Tente, van ou camping-car?

Quand vous décidez de partir en road trip, bien évidemment le choix le plus important est celui du véhicule. En Nouvelle-Zélande, vous aurez aisément le choix. En effet, celle-ci offre de nombreuses agences de location ou  de revendeurs. A vous de dénicher les meilleurs tarifs! Oui mais alors que choisir? Je vais détailler chaque option possible!

  • Le camping car

Cette option est la meilleure, si vous voyagez en famille! Vous aurez une petite maison à disposition tout en étant itinérants! C’est un réel avantage. Vous aurez bien plus de place et de confort qu’avec tout autre véhicule. D’ailleurs, nous avons vu de nombreux parents avec des enfants en bas âge qui s’organisaient très bien et étaient heureux d’avoir choisi ce mode d’hébergement. Cependant il faut savoir qu’un camping car, c’est cher. Cher à la location et cher en carburant. Plus votre véhicule sera lourd, plus vous dépenserez en carburant. C’est d’autant plus vrai sur les routes de Nouvelle-Zélande! Alors si vous avez le budget et que vous aimez avoir le confort tout en sillonnant les routes, le camping car est fait pour vous!

  • Le van

Il s’agit du véhicule le plus choisi pour un road trip en NZ! Et pour cause! C’est facile à conduire, pas trop cher à la location et dépense beaucoup moins de carburant qu’un camping car. Si vous choisissez ce véhicule il faut cependant être conscient de certaines choses. Tout d’abord un van, pour la plupart, c’est petit! Il faut aimer faire, défaire et refaire! En effet, vous avez souvent une phase “jour”, où vous aurez une banquette, peut être une table et un coffre afin d’y ranger nourriture, vaisselle et réchaud! Vous aurez aussi une phase “nuit”, où quelques aménagements seront nécessaires. Plier les sièges, déplier le matelas, mettre les draps, tirer les rideaux! Personnellement nous avons adoré ça! Cela a réellement apporté quelque chose de plus à notre voyage!

La taille

Il faut également bien réfléchir à la taille du van qu’on loue ou qu’on achète! Nous pouvons en parler, croyez-moi! Le van que nous avions choisi était vraiment génial! Nous l’avons adoré! Cependant, à l’intérieur nous n’avions ni table, ni aucun moyen d’y faire la cuisine. Nous n’avions pas non plus la station “debout”. Avec mon petit 1,65 m, j’ai fait avec. Mais pour Alexandre, du haut de ses 1,85 m, c’était beaucoup moins évident!! Quand le soleil est là, que l’on cuisine dehors, que l’on peut sortir en pyjama pour s’habiller à l’extérieur, c’est top! Mais quand il pleut?? Deux, trois jours, c’est rigolo après ça devient carrément déprimant!

Alors pensez bien à la taille du van! Et à ses options 🙂 Je pense qu’un van comme le notre est suffisant pour un road trip de 2 à 3 semaines. Au delà, c’est bien de prendre un peu plus grand!

Premier arrêt avec notre van “Garfield”! Nous pouvions déplier une “tente” afin d’avoir plus de place. L’air circulait mieux, les nuits chaudes nous avons apprécié!

L’intérieur du van le jour. Nous avions une banquette, qui pivotait. Et un coffre pour ranger nos bagages. Les jours de pluie, nous étions un peu à l’étroit 😉

Le van prêt pour la nuit! Le lit faisait 1,90 m, plus grand que chez nous! Le rêve! De temps en temps, nous laissions la tente ouverte pour admirer la nature et les étoiles!

A l’arrière, nous avions également un coffre où nous stockions nourriture, glacière, réchauds, vaisselle etc…

Pensez à louer avec votre véhicule, table et chaises de camping! Cela est pratique et ne coûte que quelques euros…

L’agence que nous avions choisi

  • Détour NZ est une agence qui vous propose les meilleurs tarifs concernant la location de camping car et de van. Celle-ci fonctionne un peu comme un comparateur. Nous sommes passés par eux pour la location de notre véhicule, ils sont réactifs, serviables, vraiment rien à dire! Toutes les agences avec lesquelles ils travaillent sont extrêmement sérieuses. De plus, si vous louez avec eux, ils vous offriront un dossier (via mail), où ils vous expliquent tout ce qu’il y a, à savoir pour un voyage en NZ, mais également une vingtaine de tickets de réduction pour certaines activités. Grâce à ça, nous avons économisé 10% sur notre visite d’hobbiton et notre rencontre avec les dauphins. Ce n’est pas négligeable!
  • La voiture / Tente

C’est bien sûr, le plus économique! Une voiture à la location ne coûte vraiment pas cher en Nouvelle-Zélande. Idem pour un achat de tente ou une location, le coût est vraiment minime. Cela reste un mode de voyage qui demande une certaine organisation, de plus, il faut être capable de supporter le mauvais temps, les nuits fraiches etc… J’y reviendrai plus loin, mais sachez que le camping sauvage en NZ est interdit. Vous devrez donc aller dans des campings, et le prix pour un emplacement “tente” est quasiment aussi cher que pour celui d’un van.

Les campings

Comme je vous l’ai cité plus haut, le camping sauvage est interdit en Nouvelle Zélande. Ceci est surtout vrai si votre van n’est pas équipé en WC et douche. La loi est très stricte à ce sujet. En effet, avant autorisé, certains adeptes du camping sauvage (dégueu) s’en sont donnés à cœur joie. La Nouvelle-Zélande étant un pays très soucieux de son environnement, a depuis mis de nombreuses restrictions en place. Je vais donc essayer de vous éclairer au mieux sur ce qu’il est possible de faire ou non.

Self contained ou non self contained ?

Je vais d’abord expliquer cette différence, qui aura un impact important sur votre road trip. On appelle les véhicules “Self contained”, les véhicules autonomes. Soit, ceux qui possèdent WC  et douche. Tous ces véhicules sont identifiables grâce à cette petite vignette ci-contre. A la location, ceux-ci sont un peu plus coûteux.

Puis, il y a, les “non-self contained”. Eux sont dépourvus de WC et de douche, on les appelle les véhicules non-autonomes. Ils sont moins chers à la location, en revanche, plus de restrictions sont présentes pour eux. Vous allez voir, dans la suite de l’article ces différences qui vous aideront sûrement à faire votre choix.

Sachez aussi, que les campings cars ne sont pas les seuls véhicules autonomes, de nombreux vans sont certifiés Self contained.

La réglementation

Les restrictions sur le camping sauvage fait une réelle distinction entre les véhicules autonomes et ceux qui ne le sont pas. En effet, de nombreux endroits pour les véhicules possédant la vignette existent. Lors de notre voyage, nous avons vu des tas d’endroits sauvages où il était possible de dormir avec un véhicule autonome! Avec un Self contained, disons que vous aurez bien plus de choix pour vous poser.

Pour les véhicules non-autonomes, comme le notre, c’est différent. Ils considèrent, du fait que vous n’êtes pas équipés, vous êtes plus susceptibles de salir ou de dégrader… De ce fait, vous serez obligés d’aller dans un camping. Bien sûr, certains tenteront le camping sauvage, personnellement je ne m’y risquerai pas! En revanche, il est tout à fait possible, si vous êtes en dehors d’un parc national, de demander à la police locale, de dormir sur un parking ou autre. Ceux-ci peuvent accepter et dans ces cas là, tout va bien!! Les Néo-Zélandais sont tellement chaleureux, que certains vous proposeront de garer votre van, ou de planter votre tente dans leur jardin! “Petit coucou à Pete et Sue!!”

Que choisir ?

Nous avons opté pour un van non-self contained, uniquement à cause de notre budget plutôt restreint. Ceux-ci sont bien moins chers à la location, cependant, au final, je pense que cela revient au même! Entre le prix de certains campings, des douches etc… les chiffres montent! Bien-sûr, pour ceux qui choisiront un véhicule non-autonome, plusieurs astuces sont à connaitre pour débourser le moins d’argent possible! A l’inverse, dans les campings, les véhicules self contained paieront plus cher leurs emplacements de camping car ils ont besoin d’électricité et d’une station d’épuration.

Le choix dépend donc de ce que vous souhaitez, si c’est une question de budget, je vous conseille de bien calculer les deux options.

Les différents campings de Nouvelle-Zélande

Fabuleux camping où une “Honesty Box” était en place, chacun donne ce qu’il veut pour la nuit… Nous étions les rois carotte 😉

En Nouvelle-Zélande, pays de roadtrippers, des campings, il y en a!! De toutes sortes, des chers, des moins chers, des gratuits, sauvages ou animés! Bref, je vais vous les répertorier ici :

  • Les Top 10 Holiday Parks

Il s’agit de la plus grande chaine de camping de Nouvelle-Zélande. Il y en a plus de 100 sur tout le territoire. Celle-ci propose des campings de très bonne qualité. Les douches y sont parfois payantes, la wifi y est présente mais payante également. Vous y trouverez généralement une piscine, des emplacements espacés, accessibles pour les personnes à mobilité réduite. Il y a également des lieux communs (bibliothèque, jeux d’arcade, salle tv etc….) Les lieux communs ,sont très propres. Ce sont les campings les mieux notés mais aussi les plus chers. Une nuit dans ces campings coûte en moyenne 40 $ pour deux personnes avec électricité. Ceci est une moyenne, vous trouverez des plus chers allant jusqu’à 60 $ (queenstown, mont cook etc…) ou moins chers 30$.

  • Les Kiwis Holiday Parks

Cette chaîne est aussi très présente dans le pays. Ils sont très bien équipés aussi et propres. Vous y trouverez les mêmes dispositifs. Ils possèdent comme les autres des laveries, des barbecues, des micros-onde etc…

Le prix se situe dans les mêmes tranches que les précédents et varie considérablement d’un endroit à l’autre.

 

Alors vous allez me dire, un camping à 40 $ la nuit, non merci! Autant dormir à l’hôtel! Mais voilà, mes campings chouchous arrivent! Ceux, où nous sommes allés, la majorité de nos nuits!!  Les campings du DOC.

  • Le Doc est le Département de la Conservation de la Nouvelle-Zélande. Il propose de nombreux campings, basiques à des prix vraiment très intéressants voire gratuits. Vous trouverez la documentation ainsi que les cartes de ces campings, dans tous les offices de tourisme.

 

  • Les campings du DOC

Ils ont été nos favoris! Il y en beaucoup, parfois cela nous demandait de faire un léger détour, mais c’est toujours  mieux que de payer 60$ la nuit! Voici les 5 sortes de campings que le DOC propose.

 SERVICED CAMPSITES : Adulte 18$ / Enfant 9$ Toilettes, eau potable, cuisine, douches chaudes, laverie, barbecues, tables de pique-nique…
SCENIC CAMPSITES : Adulte 13$ / Enfant 6.50$ Toilettes, eau potable, accès véhicules, barbecues, douches froides, tables de pique-nique… En + une superbe vue!
STANDARD CAMPSITES : Adulte 8$ / Enfant 4$ Toilettes, eau potable, accès véhicules, barbecues, douches froides…
BACKCOUNTRY CAMPSITES : Adulte 6$ / Enfant 3$ Toilettes, eau potable (rivière), tables de pique-nique. (barbecues)…
BASIC CAMPSITES :           Gratuit Généralement qu’un emplacement, sans rien autour, parfois des toilettes sèches, pas de douche. (eau potable rivière)

Faut-il réserver ses campings?

OUI

  • si vous voyager en haute saison (décembre/février)
  • pour les endroits affluents (Mont Cook, Rotorua, Abel Tazman…)
  • pour des campings dans certaines villes (Wellington, Queenstown, Wanaka, Kaikoura…)

Afin de réserver et de ne pas vous retrouver sans rien, certains vous diront d’aller dans les campings en début d’après midi. C’est une bonne idée, mais cela peut parfois handicaper et empêcher d’être totalement libres durant vos journées. C’est pourquoi, si vous voulez prendre le temps, je vous conseille de repérer un camping qui vous plait et de l’appeler afin de convenir de la dernière heure où vous pouvez effectuer l’enregistrement mais aussi de réserver votre emplacement. Et vous avez toute la journée devant vous!

Pour ne pas payer des sommes astronomiques en note de téléphone, vous pouvez prendre une carte sim locale avec un petit forfait. Vous pourrez appelez localement mais aussi à l’international, avoir internet pour un prix de 40 $  pas mal non? Vous la trouverez à votre arrivée dans l’aéroport!

Nomades en Nouvelle-Zélande

Je vais vous donner quelques petites astuces qui nous ont bien servi lors de notre périple et surtout qui nous ont fait économiser un max!!

L’hygiène en road trip

Vous l’avez vu, dans certains campings les douches sont soit froides, soit carrément inexistantes! Mais comme tous bons roadtrippers nous n’allons pas nous décourager et payer une nuit dans un camping hors de prix pour une douche! Alors voici des alternatives testées et approuvées!

  • Les lingettes! Pas super sur le long terme, mais soyons honnêtes, elles dépannent bien! Pensez à les jeter dans une poubelle, ça ne prend pas plus de temps, c’est bon pour la planète et c’est surtout plus agréable de visiter un pays propre!
  • La douche solaire! Si vous voyager en hiver, c’est une option que je vous déconseille 😉 , en revanche en été c’est vraiment super!! Les agences de location de van proposent de vous en louer une pour 5$ environ!
  • Se laver dans la nature! Ça aussi, on peut dire que c’est le pied si vous n’êtes pas trop frileux! Prenez un savon écologique, afin de ne pas déverser de produits chimiques dans l’eau. Vous trouverez facilement des lits de rivières en NZ à l’abri des regards…
  • Les stations services! Oui, celles-ci ont très souvent des WC ainsi que des douches. Vous pouvez en profiter pour vous refaire une vraie petite beauté 🙂 (Pensez aux piscines municipales)
  • Les bords de plages! Là aussi, vous trouverez des douches très souvent, par contre celles-ci sont froides, très froides….
  • Il existe aussi beaucoup en NZ, des locaux où vous pouvez vous doucher pour 5$. Pensez à prendre vos affaires car les suppléments sont chers (5$ le savon, 5$ la serviette) 15$ une douche non merci!

    Voici un de ces locaux. Cela peut s’avérer utile et bien agréable…Une douche chaude!

Faire ses courses

En tant que nomades, vous allez être amenés à faire des courses très régulièrement. A moins d’avoir un réfrigérateur dans votre véhicule (ce qui est courant) vous vous contenterez d’une glacière. Ne vous inquiétez pas, tous les petits magasins, supermarchés sont habitués et proposent des “Ice Box” à l’entrée de leur magasin. Vous pourrez ainsi, changer facilement les glaçons de votre glacière et garder au frais votre nourriture. Voici les deux chaines de magasin où je vous conseille d’aller :

  • NewWorld : Très présente en NZ, cette chaine est bien fournie et surtout elle n’est pas chère. De plus, elle vous propose des tickets de réduction sur votre carburant. J’en parle plus en détail dans mon précédent article!
  • Freshchoice : Moins présente, mais vraiment rentable! Propose des salades toutes prêtes excellentes et pratiques!

Faire sa popote en NZ

Vous pouvez cuisiner avec votre réchaud un peu partout en NZ, veillez simplement à laisser l’endroit propre à votre départ. Dans les campings payants, vous aurez une cuisine à votre disposition. Profitez-en!

Sachez aussi, que vous trouverez de nombreux barbecues publiques. Pratiques quand vous voulez vous faire griller quelque choses tout en rencontrant des gens!

Les tables de pique-nique ne se comptent plus! Certaines avec des vues incroyables!!

Si ce n’est pas le bonheur ça?

Quelle vue pour grignoter des tomates cerises! 😀

Manger sur les hauteurs de Queenstown

Arrêt sur la route des Pancakes Rocks… Nous mangions avec Tim, auto-stoppeur, avec qui nous avons passé une super journée!

Laver son linge

Il faut bien laver son linge! Le pays est pourvu de nombreuses laveries, certaines plus au moins chères. Mais le plus cher reste le séchage! En plus, je ne sais pas si c’est moi mais ce n’est jamais assez sec! Ou alors c’est que j’ai versé au moins 10$ dans la machine! Alors je vous conseille, si le temps vous le permet, de faire comme nous. C’est tout bête, une corde, quelques épingles et le tour est joué 😉

Petit étendoir de fortune!

Campermate

C’est l’application INDISPENSABLE pour un road trip en Nouvelle-Zélande! Tout d’abord, celle-ci est gratuite, ne demande pas de connexion internet (sauf pour son téléchargement). De plus, elle répertorie tous les lieux à connaître. En premier lieu, les campings ainsi que certains backpackers. Vous pouvez choisir plusieurs filtres, particulièrement celui des campings accueillant les véhicules autonomes ou non-autonomes. De cette façon, cela vous évite de faire plusieurs kilomètres et de vous voir refuser l’entrée.

Lorsqu’un camping vous plaît, vous n’avez qu’à cliquer pour avoir ses infos (prix, adresse, téléphone, fonctionnalités…).

Elle regroupe également les points d’intérêt à ne pas manquer, les laveries, les stations essences, les supermarchés, les activités à faire, les points d’eau, les wc publiques, les terrains de jeux, les hôpitaux, offices de tourisme, les points de wifi bref! C’est une vraie encyclopédie!

 

La vie de nomade est tellement belle, par sa simplicité, ses rencontres, ses imprévus, ses découvertes… L’essayer, c’est l’adopter 🙂

 

 

 

Comments

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Vous pouvez utiliser ces HTML tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge